22 janvier 2011

Kasha aux légumes d'hiver (VGL)

Bonjour à tous,

Agréable découverte que je vais partager aujourd'hui : le Kasha. Non, non, ce n'est pas un truc bizarre venu de l'autre bout de la Planète, ce n'est mon genre d'acheter des aliments qui parcourent des milliers de kilomètres alors qu'on a de très bonnes choses par chez nous. Le paquet trainait dans mes placards depuis un moment et, à raison, je me suis enfin décidée à le cuisiner.

Le kasha est en fait du sarrasin rôti, une délicieuse céréale cultivée en France donc, et très appréciée des Bretons (entre autres of course !) Lorsque je l'ai cuisiné j'ai d'ailleurs eu l'odorat qui m'a agréablement embarqué vers mes souvenirs d'enfance en plein Finistère !
On en trouve facilement  dans toutes les bonnes épiceries bio.

Le kasha est, bien sûr, plein de bonnes choses et, pour en savoir plus, allez faire un tour sur ce lien.

Je l'ai donc testé avec divers légume de saison et un peu de crème végétale, très simple à cuisiner et très bon.

Ingrédients :
  • 1 verre de Kasha
  • 1,5 verre d'eau filtrée
  • 4 champignons frais
  • 5 carottes
  • 3 navets
  • 2 rutabagas
  • 1 cube de bouillon végétal
  • 20 cl de crème végétale (ici soja)
  • 2 cuillère à café d'huile d'olive
  • Gomasio / levure de bière / poivre


Pour la popote :

Éplucher les légumes et les couper en morceaux. Réserver les champignons et cuire les autres légumes une vingtaine de minutes au cuiseur vapeur.

Faire bouillir l'eau avec le cube bouillon, ajouter le kasha et cuire pendant 5 minutes. Couper le feu et laisser reposer en couvrant pendant 15minutes minimum.

Mettre l'huile dans une sauteuse, ajouter les champignons coupés, laisser revenir quelques minutes. Ajouter les autres légumes ainsi que le Kasha cuit et verser la crème par dessus. Bien mélanger et ajouter un peu de poivre.

Servir chaud et saupoudrer d'un peu de gomasio et de levure de bière.

9 commentaires:

  1. Et t'as encore pô invité grande soeur!!!!!! Et il faut préciser que c'est le gomasio fait maison de grande soeur aussi!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais pas encore eu le cadeau de grande sœur donc le gomasio n'était pas celui fabriqué par tes pitites (heu grandes !) mains... Mais ça aurait été encore meilleur avec ton tien ;-)

    RépondreSupprimer
  3. sympa cette recette ! c'est vrai que ce petit goût de brûlé ( enfin selon les marques, on peut d'ailleurs se le faire soi-même en n'allant pas jusqu'à la couleur marron ) ça ne plaît pas toujours d'emblée. J'avoue ne pas trop l'utiliser, il ne suscite pas grand enthousiasme, ou alors en mélange avec du pas grillé, mais ta recette a l'air bien appétissante.
    A quand la recette du gomasio ?

    RépondreSupprimer
  4. ils cultivent du sarrasin même en charentes, mais de Kasha locale point!
    ( donc je l'achète au mag bio, elle vient de perpète)
    un truc qui me ferait aimer les rutabagas????

    RépondreSupprimer
  5. je decouvre ton blog par cet article :-)
    la kasza gryczana est tres utilisee en Pologne. kasza signifie semoule en polonais, il y a donc plein de type de kasza ici.
    (mais celle la, a un gout trop prononce pour moi!)

    RépondreSupprimer
  6. J'allais dire la même chose que Mamapasta : en fait le kasha n'est pas local, il vient généralement de l'est...
    Si on veut manger du sarrasin à la bretonne, il faut en faire du far, à savoir : un mélange de farine de sarrasin (bretonne ! On trouve hélas beaucoup de farine chinoise... :-( ) , d'eau pour avoir une consistance de pâte à crêpe.... Le tout enfermé dans un sac en lin que l'on met à cuire dans du bouillon... Certains le tranchent ensuite, d'autres l'émiettent...
    Je me dis toujours que je devrais procéder ainsi, d'autant je préfère à la consistance du kasha qui fait un peu "bouillie"...
    Sinon on trouve aussi du boulgour de sarrasin, plus rare, et malheureusement je ne connais pas sa provenance (je crois qu'il n'y a qu'une marque qui en fait)...

    RépondreSupprimer
  7. Comme je lis toujours les étiquettes, il est bien écrit qu'il est cultivé en France pourtant...

    RépondreSupprimer
  8. J'adore le petit goût grillé du kasha, mais je suis toujours déçue par sa consistance.
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour votre meilleur partage. C'est vraiment utile et précieux.

    RépondreSupprimer